France Moyen-Orient :  The french middle east business resource

Espace abonnés

Lettre d'information

Recherche

Version Français Version Anglaise

Actualités

office de tourisme d'abou dhabi

Médias/NTIC/Marketing/Sports

Sociétés

Outils

publié le 12 mai 2018

Bahreïn : un important gisement de pétrole

Les autorités de Bahreïn ont annoncé la découverte d’un important gisement de pétrole dans des eaux de faible profondeur au large des côtes ouest du pays. Le nouveau champ annoncé par les autorités s’étend sur une surface de 2 000 kilomètres carrés, face au littoral de l’Arabie saoudite. Il contient quelque 80 milliards de barils de pétrole de schiste et dépasse en réserves l’autre champ pétrolier actuellement exploité, Bahrain Field, découvert en 1932 et qui ne renferme que quelques centaines de millions de barils.

Des opérations d’évaluation sont en cours pour estimer les quantités exactes de pétrole de schiste et de gaz de nature à être exploitées dans ce gisement, a déclaré le ministre du Pétrole de Bahreïn, cheikh Mohammad ben Khalifa al-Khalifa. Par ailleurs, le directeur de l’exploration de la compagnie nationale Bahrain Petroleum Co. Yahia
al-Ansari a indiqué que l’exploitation ne devrait pas débuter avant cinq ans. « Jusqu’ici, on ne sait pas quelle quantité pourrait être exploitée et à quel coût », at-
il ajouté. Bahreïn a été le premier État du Golfe à découvrir du pétrole, mais il
est aujourd’hui le plus petit producteur parmi les six pays producteurs de cette
région. Bahreïn extrait actuellement quelque 50 000 barils d’or noir par jour de son
champ Bahrain Field. Le petit royaume bénéficie également de 150 000 barils par
jour supplémentaires du champ pétrolier d’Abou Safa qu’il partage avec son grand voisin saoudien.
Le ministre du Pétrole de Bahreïn a aussi fait état de la découverte d’importantes réserves de gaz dans le nouveau champ. Les estimations vont de 10 000 milliards de pieds cubes (283 milliards de mètres cubes) à 20 000 milliards de pieds cubes (566 milliards de mètres cubes), selon lui. Bahreïn ne fait pas partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) mais a malgré tout décidé d’être inclus dans un accord entre les pays OPEP et non-OPEP pour limiter la production afin de soutenir les cours de l’or noir qui avaient fortement dégringolé depuis 2014.
Source : Chambre de Commerce Franco-Arabe

Voir aussi :

Entreprises

Emplois

Immobilier

L’agenda

Annonceurs - Nos partenaires - Mentions légales - Qui sommes nous ? - Nous contacter
© 2005-2008 - Dubaifrance.com - tous droits réservés