France Moyen-Orient :  The french middle east business resource

Espace abonnés

Lettre d'information

Recherche

Version Français Version Anglaise

Actualités

office de tourisme d'abou dhabi

Médias/NTIC/Marketing/Sports

Sociétés

Outils

publié le 29 décembre 2016

Égypte : trois ans pour relancer son économie

Avec l’aide étrangère, l’Egypte se donne trois ans pour relancer son économie, a assuré la ministre de la Coopération internationale Sahar Nasr qui a détaillé à la presse la stratégie de l’Etat égyptien et les mesures qu’il entend mettre en place pour attirer les investisseurs étrangers, redémarrer la production industrielle et booster la création d’emplois dans le pays.

Les réformes que l’Egypte entend mettre en place reposent sur trois piliers : Le premier étant « la participation accrue du secteur privé » dans la création de
la richesse nationale, les autorités entendent améliorer l’environnement des affaires,
encourager l’industrialisation et promouvoir les exportations. Le deuxième « pilier » est
l’amélioration de l’équilibre budgétaire, autrement dit la limitation des subventions –
qui représentent 7,9 % des dépenses de l’État. Enfin le dernier volet est la réforme monétaire, dans ce cadre l’Égypte a décidé le 3 novembre dernier, de faire flotter sa monnaie, ce qui a eu pour effet de faire monter le taux fixe de la livre de 8,8 livres pour un dollar à 18 livres. Le 11 novembre, le FMI a accordé à l’Égypte un prêt de 12 milliards de dollars sur trois ans, la Banque mondiale de son côté lui a accordé une aide d’un milliard, la Banque africaine de développement 1,5 milliards de dollars et enfin l’Union européenne 800 millions de dollars.
Source : Chambre de Commerce Franco-Arabe

Voir aussi :

Entreprises

Emplois

L’agenda

Annonceurs - Nos partenaires - Mentions légales - Qui sommes nous ? - Nous contacter
© 2005-2008 - Dubaifrance.com - tous droits réservés