France Moyen-Orient :  The french middle east business resource

Espace abonnés

Lettre d'information

Recherche

Version Français Version Anglaise

Actualités

office de tourisme d'abou dhabi

Médias/NTIC/Marketing/Sports

Sociétés

Outils

Vous devez avoir accès à l'espace membres pour lire cet article
publié le 2 juin 2011

Le Maroc exportera de l’électricité verte vers la France

[#le Maroc a vocation a jouer un rôle stratégique en matière
d’énergie en devenant une plateforme électrique internationale en
fournissant l’Europe et les pays du sud de la Méditerranée.
Plusieurs pays arabes dont la Syrie s’associent a ce type
d’initiative dans le cadre de l’UPM.
#]

[#« MEDGRID conclura, dans les prochaines semaines, un
accord de coopération avec DESERTEC, un mégaprojet qui vise la mise
en place d’un vaste réseau d’installations éoliennes et solaires en
Afrique du nord et au Moyen-Orient, devant produire à terme jusqu’à
15% de l’électricité consommée en Europe » a déclaré Eric
Besson, ministre de l’industrie au Maroc. Le Royaume exportera vers
la France de l’électricité solaire dès l’automne 2011, une
première expérimentation de transport de cette énergie du sud vers
le nord de la Méditerranée.

Les projets en cours ambitionne de permettre au Maroc de
devenir exportateur d’électricité verte vers l’Europe dans le cadre
de l’article 9 de la directive européenne énergie/climat. La
ministre marocaine de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de
l’Environnement, Mme Amina Benkhadra a annoncé cette semaine qu’une
expérience pilote serait réalisée au Maroc. Ainsi, le Maroc
exportera vers la France de l’électricité solaire , une première
expérimentation de transport de cette énergie du sud vers le nord
de la Méditerranée.

L’ accélération de l’ intégration énergétique régionale
passe par une action combinée des consortiums MEDGRID et DESERTEC.
Les consortiums réunissent déjà plus de 20 industriels ainsi que
des organismes régulation espagnole, égyptienne, italienne,
marocaine, allemande, syrienne, française et jordanienne depuis sa
création en décembre 2010.

Pour sa part, le projet DESERTEC, qui entre dans le cadre du
plan solaire méditerranéen adopté au sein de l’ Union pour la
Méditerranée (UPM), vise à créer d’ici 40 ans un vaste réseau
d’installations éoliennes et solaires en Afrique du Nord et au
Moyen-Orient, censées fournir à terme jusqu’à 15% de la
consommation d’électricité de l’Europe.

L’investissement nécessaire est estimé à quelque 400
milliards d’euros. Un premier projet pilote de DESERTEC, projet géant
de centrales solaires en Afrique et au Moyen-Orient, va démarrer sa
production au Maroc en 2015-2016, a annoncé la société DII qui
chapeaute l’initiative.

Ce projet pilote, visant à produire 500 MW d’énergie solaire
dont la majeure partie est destinée à être exportée vers
l’Europe, recevra un investissement de 2,1 à 2,3 milliards d’euros.

L’ initiative de DESERTEC a été officiellement lancée en
juillet 2009 par un consortium de 12 entreprises européennes, en
collaboration avec le gouvernement marocain.#]
La rédaction
Toute reproduction est interdite

Voir aussi :

Entreprises

Emplois

L’agenda

Annonceurs - Nos partenaires - Mentions légales - Qui sommes nous ? - Nous contacter - Recrutement
© 2005-2008 - Dubaifrance.com - tous droits réservés