France Moyen-Orient :  The french middle east business resource

Espace abonnés

Lettre d'information

Recherche

Version Français Version Anglaise

Actualités

office de tourisme d'abou dhabi

Médias/NTIC/Marketing/Sports

Sociétés

Outils

Vous devez avoir accès à l'espace membres pour lire cet article
publié le 17 février 2011

Tunisie – France : Boris Boillon pour « un nouveau départ, un nouvel avenir

Boris Boillon, le nouvel ambassadeur de France en Tunisie, a déclaré jeudi 17 février 201, devant des journalistes à Tunis vouloir écrire « une nouvelle page » dans les relations bilatérales franco-tunisiennes, ce qui « suppose un autre style, une autre approche », selon l’AFP.

JPEG - 73.8 ko

[# « Je suis ici pour découvrir ce qu’on n’a pas eu l’occasion de connaître, découvrir la société civile » et les partis politiques, a-t-il précisé. M. Boillon, ambassadeur de 41 ans précédemment en poste à Bagdad, a ajouté en s’exprimant en arabe : « Je suis ici pour un nouveau départ, un nouvel avenir ».

Concernant la position de la France durant les événements en Tunisie, il a expliqué : « Je ne suis pas là pour parler du passé mais du présent, j’ai un plan d’action que je veux mettre en œuvre ». « Nous sommes dans des conditions exceptionnelles aujourd’hui. A partir du moment où il y a des conditions historiques, à nous de nous adapter » a ajouté M. Boillon, qui a présenté ses lettres de créances mercredi et qui s’est entretenu jeudi matin avec le Premier ministre tunisien Mohamed Ghannouchi.

« Les deux pays ont des intérêts entièrement liés. Ce qui se passe ici a des répercussions » en France, a souligné le diplomate français. Boris Boillon a indiqué vouloir « mettre en application le plus vite possible la coopération concertée sur la question des flux migratoires ».
« Il faut, a-t-il dit, que les Tunisiens sachent qu’ils sont les bienvenus en France » et il ne faut pas qu’il y ait de « mesures discriminatoires ». « Il faut faire en sorte de fluidifier les choses, il faut que plus de Tunisiens puissent (...) venir en France et en Europe sans susciter de drames et d’humiliations », a-t-il précisé.

Le diplomate a souligné que « la France n’a pas de leçons à donner aux Tunisiens. La Tunisie a montré au monde entier qu’elle n’a de leçons à recevoir de personne ».#]

Business news tn

Voir aussi :

Entreprises

Emplois

L’agenda

Annonceurs - Nos partenaires - Mentions légales - Qui sommes nous ? - Nous contacter - Recrutement
© 2005-2008 - Dubaifrance.com - tous droits réservés